Voici  ce que j’ai découvert par hasard.

Suites à tous les diagnostics  concernant ma réactivité aux produits chimiques suivants :

  • Le Mercapto Mix et le Mercaptobenzothiazole : 2 additifs de vulcanisation du caoutchouc
  • Le isothiazolinones : conservateurs de produits liquides (savons, shampoing, coméstics, etc...)
  • Le Chlorure de benzalkonium ; conservateur - biocide, bactéricide, fongicide, algicide,.....
  • Le Benzoyl peroxide: amorceur radicalaire (pour les plastiques, les caoutchouc, les résines)

je n’arrivais pas à maîtriser la situation et j’ai fait crevasses sur crevasses des semaines durant ! Terrible et douloureux !

C’était après décembre et comme j’avais acheté une trop grande quantité des sachets de mélanges de fruits oléagineux, j’en mangeais tous les jours un peu car j’aime bien les fruits secs.

Je regardais l’émission « Le carnets de Julie »avec Raphael Haumont, le sujet était sur la cuisson des haricots et comment faire pour ramollir l’enveloppe des haricots (indigeste). Et au fur et à mesure que je regardais, au fur et à mesure je me suis souvenue que j’avais lu sur le web en 2005 qu’il fallait se méfier des sachets de musli qui pouvaient comporter des aliments indigestes. Et qu’à l’époque j’avais arrêté d’en manger et que cela avait donné de meilleurs résultats question eczéma.

Et cette émission était soudain une gifle dans mon esprit et je me suis rendu compte que non seulement j’avalais tous les jours des mélanges de fruits oléagineux mais en plus j’avais incorporés beaucoup de légumes secs (lentilles, haricots, poids cassés, etc…dans les soupes pour donner des protéines à ma maman très âgée pour compenser ses difficultés à avaler de la viande.

Réaction immédiate : j’ai directement arrêté mes grignotages de fruits secs et retiré les lentilles des repas.

Et résultat immédiat : les crevasses ont cessé !  Alors là,…..je suis soufflée !  C’est pas croyable !

Enfin un résultat concret et enfin un soulagement.

Suite à cela j’ai appliqué sur mes mains de l’huile d’Olive Bertolli originale. Ben oui, l’huile que l’on met dans la salade,…. Mettre l’huile le soir et laisser ainsi toute la nuit. Deux soirs de suite et c’est un vrai miracle, les crevasses disparaissent car en fait la peau morte hyperkératosique est dissoute par l’huile (attention toutes les huiles n’ont pas les même propriétés) et l’inflammation disparaît.

J’espère que ces 2 découverts : fruits oléagineux et huile d’olive de Bertolli pourront aider beaucoup d’inernautes.

Je me demande vraiment pourquoi les médecins ne donnent pas ces informations à leurs patients. Tout de même, je ne suis pas la première à en faire la découverte dans le monde tout de même ?  Alors le monde médical,  à quand un renouveau.  A quand la mise à jour des infos précieuses telles que celles-ci ?   Pourquoi n’est-ce pas renseignés aux patients ? 

Et merci à Monsieur Raphaël Haumont qui sans le savoir m’a ouvert les yeux.  Vraiment merci, j’espère que vous lirez ce message de mon blog.

Et l’importance de faire tremper les haricots dans le bicarbonate de soude pendant plusieurs heures avant consommation. Sans quoi  ce que l’on avale va se répercuter dans la peau !

(je n’ai pas fait des essais avec le bicarbonate ou sans mais j’ai bien retenu la leçon :  voir ici je crois :

https://raphaelhaumont.wordpress.com/2017/03/22/le-cassoulet-a-la-carte-dans-les-carnets-de-julie/